Devenir père

Le bonheur, ça s’apprend, ça se travaille et puis ça se partage.

apprendre-bonheur

Cet article ne te permettra pas d’apprendre à être heureux.
Ce n’est pas lui non plus qui te donnera les clés pour y arriver.
Encore moins de découvrir comment le bonheur, ça se partage.

J’aimerais, avant d’aborder tous ces vastes sujets au fur et à mesure de mes prochains billets, prendre le temps avec toi de rêver. Rêver à ce bonheur qui nous échappe, rêver à la vie parentale que nous avions imaginée. Parce que j’ai l’intime conviction que c’est ce rêve qui nous portera, c’est ce rêve qui nous donnera le courage et la volonté d’avancer un pas après l’autre sur le chemin qui nous mènera au bonheur.

L’une des plus grandes forces que nous avons au fond de nous-mêmes, le plus beau moteur de notre réussite, c’est l’espoir. L’espoir est définitivement basé sur le futur et sur sa projection. Mais t’es-tu déjà demandé ce que tu espérais réellement? Pour toi ? Et pour tes enfants ? Encore plus important, t’es-tu déjà demandé ce que tu espérais réellement de la vie ? Combien d’entre nous sommes certains d’avancer alors que nous avons mis le pilote automatique le jour où nous sommes devenus parents? Avancer c’est avant tout définir une destination, trouver la bonne trajectoire et la suivre.

L'importance de la trajectoire

Lors de tout lancement de fusée, de nombreux calculs sont effectués afin de s’assurer de la bonne trajectoire à prendre. En effet, les scientifiques sont conscients que seul l’objectif final compte et que la moindre déviation de la trajectoire, qui semblerait insignifiante sur les premiers kilomètres, prendrait des conséquences catastrophiques et exponentielles au fur et à mesure du voyage spatial. Heureusement pour nos amies les fusées, elles possèdent de nos jours des outils intégrés capables de corriger légèrement leur trajectoire et ainsi reprendre le cours de leur aventure.

Aujourd’hui, certains d’entre nous sont en train de préparer leur aventure parentale, d’autres sont déjà sur cette route. Qu’importe l’étape dans laquelle tu te trouves, je te propose de prendre le temps, de prendre du recul, pour comprendre au fond de toi où tu veux aller et quel parent tu veux devenir à l’avenir. Un exercice qui pourrait paraître simple à première vue mais qui demandera une bonne écoute du soi intérieur. Nous sommes tous un peu des astronautes en quête de la conquête spatiale. Mais si nous ne savons pas où nous voulons aller, il est fort à parier que nous nous perdrons plus rapidement que nous le pensions. N’aie pas peur cependant de garder cette tâche dans un coin de ta tête et d’y revenir juste avant d’aller te coucher. La nuit porte conseil !

Sais-tu que lors de voyages interplanétaires la trajectoire initialement calculée vers la planète à atteindre a comme lieu d’arrivée un endroit où il ne s’y trouve rien, que du vide, une coordonnée géographique perdue au milieu de l’espace intersidéral. Ce ne sont que des semaines, des mois voire des années plus tard, lorsque la fusée sera finalement arrivée à destination qu’elle pourra se poser sur la planète en question ayant évolué de son côté sur son orbite pour arriver exactement au point de rendez-vous qui avait été calculé. Ceci est valable pour nous également. Nous pouvons définir de manière précise où nous voulons arriver et cela même si cet endroit n’existe pas encore. Mais nous ne sommes pas encore arrivés à destination et pour beaucoup d’entre nous cela signifie que nous voyageons vers l’inconnu. Comment dès lors ne pas se remettre en question? Comment ne pas ressentir des moments de doute voire de peur au quotidien? Toutes ces questions que l’on se pose en tant que parent et qui nous freinent. Il n’est pas aisé de fixer une destination qui nous semble floue mais il est important d’avancer car la lumière est toujours proche.

« Même si tout est opaque, la lumière est toujours proche » – Olivia Zeitline

Heureusement pour nous, il existe également des outils qui nous permettent de calculer notre trajectoire ou de la rectifier en cours de route. J’ai découvert récemment une technique de projection que j’aimerais te faire découvrir. Un outil qui te permettra de travailler ce point et de déterminer avec plus de certitude ta destination.

La partie de golf

Imaginons. Nous sommes un dimanche après-midi, le soleil est rayonnant, le calme est reposant et tu te sens bien. Tu es sur un parcours de golf et plus rien n’existe autour de toi. Plus rien, à part un seul et unique objectif : mettre une petit balle blanche dans un trou. Il y a plus stressant dans la vie, tu ne trouves pas ?

Au golf, il y a deux façons d’aborder ta stratégie. La première sera de visualiser la balle puis de visualiser le trou et d’imaginer le meilleur trajet afin d’amener ta balle dans le trou. Définir les étapes à franchir, les outils à utiliser dans des situations particulières et, en cours de partie, si tu t’es égaré de la trajectoire initiale ou si ta balle est tombée dans un bunker de sable, tu réévalues la situation afin de garder le cap sur ton objectif final : mettre cette balle dans le trou. C’est régulièrement cette solution que nous utilisons en tant que parents lors de l’éducation de nos enfants. Nous avons le désir profond de les éduquer afin d’en faire des adultes intelligents, aimants et heureux et nous avançons pas à pas sur un chemin parsemé d’embûches en remontant tant bien que mal les défis les uns à la suite des autres.

Mais sais-tu qu’il y a une méthode plus efficace? Sans plus attendre, la voici : L’idée est simple, tu vas visualiser directement la balle à l’intérieur du trou et ressentir l’émotion que cela te procure. Je parie que tu as un petit sourire intérieur, cette petit joie du travail accompli, ce petit plaisir de satisfaction personnel. Garder bien en mémoire ce sentiment, cette émotion. Je te présente votre nouveau moteur personnel.

Le golfeur qui va utiliser ce type de projection ne va plus réfléchir à la façon d’atteindre son objectif mais va s’imaginer raconter comment il y est parvenu. Car il sait que la balle finira quoi qu’il advienne dans le trou et nous savons que nos enfants deviendront tous des adultes. La clé de la réussite de cette méthode? Parler de notre réussite au passé. Ne plus utiliser le futur dans nos phrases, ni même le présent. Notre enfant est adulte, il est heureux et épanoui dans sa vie. C’est une certitude et tu peux le ressentir au fond de toi, tu y es arrivé ! Maintenant, la balle est dans ton camp. C’est le moment d’utiliser ton moteur émotionnel, de prendre un beau carnet, ta plus belle plume et d’écrire une histoire, ton histoire. Comment y es-tu arrivé en tant que parent? Cet exercice te prendra peut-être une dizaine de minutes, peut-être plus d’une heure, mais le simple fait d’écrire est un élément magique pour notre cerveau qui lui permettra d’ancrer en profondeur notre objectif et nous donner plus de chance de l’atteindre.

En conclusion, il est important, avant de découvrir comment accéder au bonheur, avant de découvrir comment y travailler ou comment le partager, de savoir vers où on va, d’être clairs avec nous-mêmes sur notre destination car vouloir arriver, c’est déjà avoir fait la moitié du chemin.

J’ai également réalisé l’exercice dont je te parlais plus haut. Pour moi. Pour connaître ma destination. Et j’ai eu envie de te le partager, tu le trouveras ici.

0 Comments
Share

Reply your comment

Your email address will not be published. Required fields are marked*