Devenir père

Je te partage ma vision.

partage-vision

Dans un article précédent, je te proposais un exercice d’écriture qui permet de nous projeter directement dans notre futur afin de percevoir l’émotion de bonheur qui émane du sentiment de réussite, de comprendre au mieux quel est l’objectif à long terme que nous souhaitons atteindre dans notre vie parentale et surtout de comprendre comment nous y sommes arrivés. Le concept provient du simple fait qu’écrire est un élément magique pour notre cerveau qui lui permettra d’ancrer en profondeur notre objectif et nous donner plus de chance de l’atteindre.

Avant toute chose, je voudrais rappeler qu’il est nécessaire de fixer un point crucial afin de ne pas se bloquer et de se lancer dans l’écriture. Notre vision personnelle, celle où nous voudrions aboutir, ne se réalisera probablement pas. Quoi qu’il arrive, la vie prendra un tournant différent. Aucune certitude ne l’est jamais vraiment, n’est-il pas? Mais n’est-ce pas cela la beauté de la vie? Cet enchaînement de surprises qui nous permettent de découvrir le monde et de nous découvrir personnellement? Les enfants par exemple sont source de joie perpétuelle car ils nous permettent de poser un nouveau regard sur le monde, de nous arrêter sur des détails simples mais élégants.

Comme il est plus facile de donner des conseils que de les suivre, sans plus attendre, j’aimerais te partager ma vision personnelle.

Le plus grand de nos deux garçons vient de fêter ses 24 ans alors que nous préparons déjà une grande fête pour les 20 ans du second. A la maison, les rallonges de la table à manger sont de sortie. Même si nous ne sommes plus que trois à habiter sous notre toit, le grand passe régulièrement manger un bout avec sa copine. Bonne ambiance et bonne bouffe, la recette magique pour passer un bon moment tous ensemble. A bien y regarder, nous avons toujours su que nous aurions cette chance d’avoir une famille unie avec une complicité rare et cela même si tout n’a pas toujours été rose. Je me souviens encore de l’entrée chaotique en primaire de notre premier ou de la pré-adolescence de son frère. Autant de moments qui me paraissent déjà si loin et qui ont certainement dû être adoucis dans mon esprit avec le temps qui est passé. Après avoir servi toutes les assiettes, je m’assieds à table et je me sens bien. Comme si toutes les planètes s’étaient alignées pour arriver à ce moment précis où les regrets ont définitivement disparu de notre quotidien. En fait, j’ai l’impression avec du recul qu’il y a eu trois grandes étapes franchies qui nous ont permis d’arriver exactement là où nous sommes aujourd’hui. En cette belle soirée d’août 2036.

La première des étapes, ce fut nous, notre couple. Cette recherche perpétuelle de nous-mêmes, cette lutte interne contre nos propres démons, nos propres difficultés internes. C’est le jour où nous nous sommes réellement écoutés et où nous avons franchi ce pas d’aller vers la découverte de nous-mêmes que le déclic s’est fait. « Prendre soin de soi afin de prendre soin de ceux qui nous sont chers ». C’était pourtant simple et nous avons toujours entendu cette recette miracle mais ce n’est que le jour où nous avons décidé de la prendre au pied de la lettre qu’il nous a été permis de (re)construire les personnes que nous étions au fond de nous défiant nos anciennes croyances, nos craintes illusoires et notre mode de vie finalement pas si en ligne avec ce que nous voulions faire de notre vie. Grandir pour aider à grandir est déjà en soi une réussite mais l’effet est décuplé lors qu’en le faisant nous montrons l’exemple.

La seconde étape, ce fut l’époque où nous avons été plus loin dans la compréhension de notre aîné, où nous avons découvert le point d’accès à sa motivation et que nous avons contré les éléments qui l’accablaient à chaque faux pas, à chaque étape un tant soit peu compliquée. Il ne serait pas devenu l’artiste complet qu’il est aujourd’hui s’il n’avait pas reçu les outils nécessaires à son développement personnel. Il aura toujours des moments difficiles à gérer, des périodes où l’inspiration lui manquera mais plus rien ni personne ne lui donnera assez d’excuses que pour tout abandonner.

Finalement la troisième étape fut le changement de vie drastique nous avons décidé de suivre. Vivre de moins pour vivre mieux. Apprendre à l’école de la vie. Découvrir le monde avec des yeux nouveaux. Remettre en question toute notre existence n’a pas été la partie la plus facile mais elle fut clairement l’une des pierres qui bâtit notre famille, qui permis à notre cadet de se développer pleinement. Lui qui avait toujours besoin de plus, toujours besoin d’aller plus loin, nous avons finalement réussi à lui donner un mode de vie qui lui permet d’aller jusqu’au bout de ses envies, de remplir ses besoins d’espace et de continuer à rêver.

Aujourd’hui, nous sommes épanouis et entourés de notre famille et il n’y avait pas de rêve plus grand que celui qui semblait le plus simple au premier abord.

0 Comments
Share

Reply your comment

Your email address will not be published. Required fields are marked*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.